Zalando surveille et classe ses salariés façon Big Brother

Article paru le 28 novembre 2019 sur le site l’adn – par Marine Protais

En Allemagne, la plateforme d’e-commerce a mis en place Zonar, un logiciel de notation entre collègues doté d’un algorithme qui classifie les salariés.

Zalando n’a rien à envier aux techniques de management douteuses d’Amazon. La plateforme de vente de vêtements en ligne allemande a mis en place un système de surveillance et de notation des salariés digne de Black Mirror. Un logiciel baptisé Zonar (oui, même son nom est effrayant), qui a été décrit dans un rapport de deux chercheurs berlinois publié par la fondation Hans Böckler et relayé par Libération.

5 000 des 14 000 salariés du site d’e-commerce seraient concernés par ce système. « Il s’agit essentiellement d’évaluer, de contrôler et de sanctionner en permanence les employés à l’aide des technologies numériques modernes », écrivent les auteurs. « Zonar représente un système très complet, quasi panoptique, de contrôle des performances. » Leur rapport donne la parole à de nombreux salariés, qui décrivent la pression subie au quotidien à cause de cette méthode de surveillance.

Notez votre collègue et souriez, surtout 

Petite subtilité de Zonar : ce ne sont pas les supérieurs hiérarchiques qui notent leurs salariés, mais les salariés qui s’évaluent entre eux. Sont pris en compte : leurs forces, leurs faiblesses, mais aussi leur comportement social. L’évaluation peut être faite à tout moment. « Souriez à tout le monde, tout le temps sinon ça peut vous coûter cher », confie ainsi l’un des employés interrogé par les chercheurs.

Un algorithme se charge ensuite de les diviser en trois groupes : faibles, bons et très performants. Ce classement détermine la carrière du salarié : ses possibilités d’évolution et d’augmentation. Certains comparent cette technique de management aux méthodes de la Stasi. Le nombre de très performants est volontairement réduit par l’entreprise, explique le rapport. Un salarié raconte que pour rester dans ce club restreint, ses supérieurs lui ont demandé de baisser la note de l’un de ses collègues afin qu’il atterrisse dans la catégorie des faibles.

Zalando dément cette anecdote, et assure que Zonar n’est pas un logiciel de contrôle mais un « système de gestion des talents », une « culture vivante du feedback ».

Le stack ranking utilisé chez Facebook

La notation des salariés est loin d’être l’apanage de la plateforme. La méthode dite de stack ranking, qui consiste à classer les salariés selon une évaluation à 360 degrés (entre eux et par leurs managers) sur différents critères est utilisée chez Facebook et l’a été chez Microsoft pendant de nombreuses années avant d’être abandonnée en 2013 suite aux controverses. D’autres entreprises privilégient l’avis du client pour mettre en place leur système de notation. Uber et ses fameuses 5 étoiles, évidemment, mais aussi les concessionnaires automobiles, les toilettes des aéroports, certaines enseignes de prêts-à-porter…

#Blackfriday #évaluation #techàsuivre #e-commerce #mondedutravail #surveillance #algorithme #management #makefridaygreenagain

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close