À Propos…

« Réenchanter le travail, lui rendre ce qu’il contient de potentiel, de promesse et d’émancipation,… »

C. Dejours

Dans le monde contemporain,  le travail est toujours plus vital pour la santé et occupe une place centrale dans la vie des êtres humains. Au plan individuel et à tout âge, il est gage de dignité, d’identité, d’autonomie et de relations sociales. Mais le travail peut aussi devenir source d’une souffrance en raison de conditions ou d’organisations du travail qui constituent un stress et sont alors à l’origine de troubles psychologiques, d’atteintes somatiques, voire de suicides.

En psychologie du travail, il est question de développement du pouvoir d’agir sur le monde et sur soi-même, collectivement et individuellement. Il s’agit également de gagner des marges de liberté d’action et de se dégager des impasses problématiques en inventant de nouvelles manières de faire et de penser le travail.

Il ne s’agit plus pour les professionnels de tenter de survivre dans un contexte professionnel difficile mais bien d’essayer de produire leur environnement professionnel pour vivre en santé. C’est à cette condition que l’activité professionnelle et la santé sont synonymes, si l’on veut bien adopter la définition de la santé proposée par G. Canguilhem:

« Je me porte bien dans la mesure où je me sens capable de porter la responsabilité de mes actes, de porter des choses à l’existence et de créer entre les choses des rapports qui ne leur viendraient pas sans moi. »

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close