Consultations Individuelles

Psychologue et Psychothérapeute, je propose un accompagnement individuel basé sur des approches complémentaires à savoir la psychodynamique du travail, la psychothérapie sensori-motrice® et l’EMDR.

Je vous reçois en consultation individuelle afin de comprendre ensemble les raisons de votre souffrance personnelle ou professionnelle liée à un mal-être diffus et qui vous amène à questionner votre histoire et la façon dont elle s’est construite. Cela peut être également une souffrance liée à une remise en question plus profonde pour laquelle vous avez besoin d’un accompagnement pour mettre en place des choix, en conscience.
Je vous accompagne également pour aborder des moments clés, parfois douloureux de votre vie personnelle ou professionnelle qui peuvent amener des symptômes (angoisse, troubles anxieux, phobies, troubles du comportement, etc.) qui vous empêchent de vivre et d’avoir un fonctionnement adéquat. Mais également des problématiques plus personnelles liées à des aspects relationnels conflictuels, des répétitions de situations inconfortables dont vous ne savez pas sortir et qu’il vous est difficile de résoudre.

Lors des séances individuelles, des thérapies complémentaires, comme l’EMDR et la psychothérapie sensori-motrice® peuvent être utiles pour comprendre et résoudre certaines problématiques ou symptômes liés à des traumas récents ou anciens ainsi qu’à des problématiques développementales.

La psychodynamique du travail, initiée par Christophe Dejours à la fin des années 1970, a pour objet l’analyse du rapport entre santé mentale et travail et se définit comme l’analyse des processus psychiques mobilisés par la rencontre entre un sujet et les contraintes de l’organisation du travail. Dans ce courant, le modèle de l’homme est issu de l’anthropologie freudienne, à partir de laquelle on considère que le sujet aborde le monde du travail avec l’ensemble de ce qu’il est et de ce qu’il cherche à accomplir dont il n’a qu’une conscience confuse et partielle. Quand cette quête personnelle peut se poursuivre en situation de travail, alors le travail participe à l’accomplissement de soi. Lorsque l’organisation du travail fait obstacle à la transformation de la souffrance en plaisir, alors le travail peut être particulièrement délétère pour la santé mentale. Il n’y a pas de neutralité du travail vis-à-vis de la santé mentale.

En tant que psychologue je suis tenue au secret professionnel et au respect du code de déontologie des psychologues : code de déontologie des psychologues.  De plus, l’agence régionale de santé m’a délivrée un numéro ADELI attestant de la possibilité d’user du titre de psychologue. 

Vous souhaitez prendre RDV

Référencement réseaux psy

Membre du réseau Souffrance et Travail crée par Marie Pezé.
Membre Acti’Psy, réseau de partenaires – Groupe JLO

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close