Consultations Individuelles

Au delà des interventions institutionnelles qui se déroulent au sein d’un collectif de professionnels, je réalise également des accompagnements individuels basés sur deux approches complémentaires à savoir la psychodynamique du travail et la psychothérapie sensorimotrice.

Quand sait-on que l’on est en train de basculer dans la souffrance?

Tout professionnel, salarié ou indépendant, peut un jour basculer de la santé à la maladie s’il se trouve confronté à des changements brutaux d’organisation, de réglementations ou de conditions de travail. Un mode de management pathogène, l’introduction non préparée de nouvelles méthodes de travail ou de nouvelles technologies peuvent aussi conduire à dévisser.

Une situation de stress ou de souffrance au travail génère dans un premier temps un malaise, elle contraste avec ce que le professionnel aura connu par le passé, elle provoque un sentiment dépressif, une fatigue récurrente, puis une souffrance psychique et/ou corporelle, elle affecte aussi grandement la vie sociale et personnelle. C’est précisément à ce moment là qu’il est nécessaire d’agir, de ne pas attendre et de ne pas rester seul face à ce genre de situations pathogènes.

Voici un détail des approches utilisées en séances pour répondre à ces difficultés:

La psychodynamique du travail

  • La psychodynamique du travail, initiée par Christophe Dejours à la fin des années 1970, a pour objet l’analyse du rapport entre santé mentale et travail et se définit comme l’analyse des processus psychiques mobilisés par la rencontre entre un sujet et les contraintes de l’organisation du travail. Dans ce courant, le modèle de l’homme est issu de l’anthropologie freudienne, à partir de laquelle on considère que le sujet aborde le monde du travail avec l’ensemble de ce qu’il est et de ce qu’il cherche à accomplir dont il n’a qu’une conscience confuse et partielle. Quand cette quête personnelle peut se poursuivre en situation de travail, alors le travail participe à l’accomplissement de soi. Lorsque l’organisation du travail fait obstacle à la transformation de la souffrance en plaisir, alors le travail peut être particulièrement délétère pour la santé mentale. Il n’y a pas de neutralité du travail vis-à-vis de la santé mentale.
  • Dans ce cadre, les consultations individuelles peuvent permettre d’agir sur les difficultés rencontrées au travail telles que fatigue récurrente, répétitions de situations délicates voire dangereuses pour le professionnel, difficultés à coopérer et à trouver du sens dans l’activité quotidienne, conflit interpersonnel. Il est également possible à travers ces consultations de réaliser des points de carrières, préparer son entrée dans l’emploi, préparer un changement ou une réorientation professionnel, envisager son départ à la retraite.

La Thérapie EMDR

Les initiales EMDR signifient eye movement desensitization and reprocessing c’est-à-dire désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires.

En effet, la thérapie EMDR utilise une stimulation sensorielle bi-alternée (droite-gauche) qui se pratique par mouvements oculaires, mais aussi par stimuli auditifs ou tactiles.
Francine Shapiro, Ph.D., psychologue américaine, a trouvé par hasard en 1987 un moyen très simple de stimuler un mécanisme neuropsychologique complexe présent en chacun de nous, qui permet de retraiter des vécus traumatiques non digérés à l’origine de divers symptômes, parfois très invalidants. On peut ainsi soigner des séquelles posttraumatiques même de nombreuses années après.

La Psychothérapie Sensorimotrice

Parce que les mots ne suffisent pas…

  • Dans les années 1970, Pat Ogden a commencé à s’intéresser à la corrélation qui pouvait exister entre la déconnexion de ses patients à leur propre corps, leurs patterns physiques et leurs problèmes psychologiques.
  • A la fois psychothérapeute et thérapeute corporelle, elle a eu l’idée de réunir thérapie corporelle et psychothérapie dans une méthode qui guérirait cette déconnexion.
  • Nous connaissons bien les implications profondes de l’expérience traumatique sur les réactions sensorimotrices – les images intrusives, sons, odeurs, sensations corporelles, tensions, douleurs physiques et engourdissements – ainsi que la nécessité d’une approche holistique centrée sur le corps. Toutefois, les prises en charge thérapeutiques conventionnelles excluent encore souvent la dimension corporelle, portées par la conviction que le changement ne s’opère qu’à travers l’expression narrative.
  • Intégrant les théories et techniques traditionnelles de la thérapie narrative à la psychothérapie corporelle, Pat Ogden et ses collègues ont fait une avancée spectaculaire dans le traitement du trauma par l’utilisation concrète des mouvements et des sensations du corps pour aider à guérir les blessures du trauma.

Le type de consultation et sa rythmicité se déterminent selon vos besoins et l’évaluation qui en est faite lors du premier entretien. Mon approche est intégrative. Les outils cliniques utilisés durant les entretiens s’adaptent au patient et à ce qu’il traverse (et non l’inverse).

Pour toutes demandes concernant une consultation individuelle, n’hésitez pas à me contacter au 06.11.72.32.04 ou par email: cdumas.psychologue@gmail.com.

Le tarif des consultations est de 70€ pour une séance simple (45mn)

Les consultations ont lieu au cabinet sur RDV

Membre du réseau Souffrance et Travail crée par Marie Pezé.
Membre Acti’Psy, réseau de partenaires – Groupe JLO
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close